Le monde de l’emploi est compétitif et avec le manque de spécialistes dans certains domaines, la lutte pour le talent devient sévère. La tendance actuelle de croissance du nombre de spécialistes qui choisissent de devenir freelance plutôt que travailler pour une entreprise[i] rend ce défi encore plus difficile. Sans mentionner que la génération des «milléniaux» a un intérêt réduit pour le travail dans une grosse entreprise ou une multinationale même en début de carrière[ii].  Il ne suffit plus d’offrir un bon salaire, des RTT et un bonus de fin d’année – il est nécessaire de se différencier de façon marquée sur le marché d’emploi.   Voici cinq moyens pour vous aider à attirer l’attention des meilleurs candidats et les fidéliser.

  1. DEFINISSEZ VOTRE MISSION ET VOS VALEURS

Aujourd’hui il ne suffit pas de vendre un produit ou un service à ses clients pour dire que c’est la raison d’être de votre organisation. La mission, c’est la raison pour laquelle vous le faites. Les valeurs sont vos principes fondateurs de fonctionnement. Les deux sont importantes pour plusieurs raisons. D’abord, les études démontrent que le niveau de productivité et d’engagement des salariés est deux fois plus élevé quand ils travaillent non pour un objectif à court terme mais pour une cause avec un impact à long terme. Ensuite, la mission et les valeurs aident à définir et conduire la stratégie de l’entreprise. En outre, la responsabilité sociale d’entreprise est un de critères le plus importants dans le choix de travail par les milléniaux[iii].

Notez que si vous vous engagez à définir votre mission et vos valeurs, cela devient obligatoire de les communiquer et les pratiquer. Les promesses éthiques qui non respectées ne font que détériorer la confiance et l’engagement des salariés vers leur employeur.

  1. RECRUTEZ DIFFEREMENT

Si vous étiez ingénieur logiciel, vous seriez lassé de recevoir un nombre abondant d’offres d’emplois qui sont toutes… les mêmes. Assez vite vous ne feriez plus attention à leur arrivée dans votre boite mail. Seulement une offre écrite différemment retiendrait votre attention.

Lors du recrutement, soyez créatif et proposer d’autres raisons de travailler pour vous qu’une bonne rémunération et des tickets resto. Si vous éliminez certains candidats, donnez toujours une réponse bienveillante. Cela aidera à créer une bonne image d’entreprise et incitera les candidats à repostuler dans le futur et recommander vos offres.

Ouvrez vos postes à des candidats avec des parcours et des profils atypiques, ne cherchez pas à cocher toutes les cases – cela réduira vos équipes à des profils uniformes. La diversité est essentielle pour la créativité et l’innovation.

  1. DONNEZ UN MAXIMUM DE FLEXIBILITE ET DE CONFIANCE

Les structures rigides et hiérarchiques appartiennent au passé. Pratiquez les horaires flexibles, enlevez le maximum de formalités et de contrôle de discipline. Contrairement à vos inquiétudes de laisser à vos salariés une excuse officielle de réduire leur implication au travail, vous verrez qu’ils prendront leur responsabilités et poursuivront leurs taches de façon autonome. La flexibilité des horaires et le home office permettent un meilleur équilibre entre la vie privée et professionnelle, vos cadres seront en meilleure forme pour accomplir les objectifs d’entreprise.

  1. PREOCCUPEZ-VOUS DU BONHEUR DE VOS SALARIES

La tendance de consumérisation a touché également le monde du travail[iv], ou les relations entre l’employeur et le salarié rappellent de plus en plus la relation vendeur-client. Le bonheur de vos clients est prépondérant, mais il ne peut être garanti que par des salariés heureux.  Le bien-être au travail va au-delà des paniers de fruits fournis au quotidien au bureau et de cours de yoga. Il comprend le management bienveillant, l’amélioration de relations toxiques, la gestion du stress et le sens donné au travail. Ces facteurs forment la culture organisationnelle, qui doit être toujours à l’initiative du haut management, donnant l’exemple et créant des tendances.

  1. ADOPTEZ UN ESPRIT OUVERT

La transformation digitale et l’évolution rapide des marchés obligeront les organisations à changer et s’adapter encore plus vite qu’aujourd’hui. Gardez l’esprit ouvert à de nouvelles pratiques, encouragez les collaborateurs à faire des propositions d’amélioration et veillez à toutes les pratiques managériales, technologiques et commerciales émergeantes. Cherchez à améliorer vos qualités de manager et de leader parce que votre esprit déterminera celui de votre organisation. Souvenez-vous que la meilleure expérience est une expérience humaine et investissez d’abord dans le facteur humain.

 

REFERENCES

[i] Le freelancing en France https://cdn.hopwork.com/etude-freelance-2017/etude-complete-hopwork-ouishare-2017.pdf

[ii] La Génération Z ne jure (presque) que par les startups https://start.lesechos.fr/continuer-etudes/master-ms-mba/la-generation-z-ne-jure-presque-que-par-les-startups-5062.php

[iii] Pour engager vos salariés, investissez dans la RSE https://e-rse.net/engagement-salaries-rse-communication-20307/#gs.LMGfw6Q

[iv] Le digital, c’est la consumérisation de l’entreprise https://www.frenchweb.fr/le-digital-cest-la-consumerisation-de-lentreprise/250510