À mesure que l'intelligence artificielle maîtrise de plus en plus de compétences humaines, son potentiel de remplacement d'emplois existants augmente de jour en jour. Les camionneurs, les comptables, les analystes financiers, les assistants de service à la clientèle et bien d'autres sont déjà dans une situation incertaine. Personne ne sait encore exactement où l'automatisation nous mènera à l'avenir, mais tout le monde est d'accord sur l'intérêt commun d'avoir un emploi. Jusqu'à récemment, la croyance générale était que les compétences les plus précieuses dans l'économie d'aujourd'hui et de demain sont celles des STEM (science, technologie, ingénierie, mathématiques). En effet, ils continuent d'être recherchés par de nombreuses industries dans le monde. Cependant, avec le début de deep learning, le codage n'est déjà plus la compétence fondamentale. Google déclare déjà que leur IA est plus efficace dans la création d'IA que les ingénieurs de l'entreprise[i]. Et nous ne pouvons simplement pas être tous des ingénieurs logiciels de toute façon.

Il est temps de reconnaître que la nature du travail évolue et que les compétences valorisées sur le marché du travail évoluent également. L'automatisation nous mettra face à un défi : trouver nos qualités uniques, profondément humaines et apprendre à les utiliser de manière compétitive. Ces qualités ne sont pas celles de la pensée systémique et rationnelle, parce que c’est là où les machines finiront par devenir bien meilleures que nous. Quels sont-elles alors? La réponse est dans ces tendances:

LES TÂCHES RÉPÉTITIVES ET TECHNIQUES SONT LES PLUS FACILES À AUTOMATISER

Des études démontrent que les emplois ayant une part importante de tâches répétitives sont les plus faciles à automatiser : par conséquent, les professions peu qualifiées et moyennes diminueront en premier. Au contraire, les plus difficiles à automatiser sont celles qui nécessitent de gérer et de développer les gens, de faire de la prise de décision, de la planification et le travail créatif[ii]. Les machines sont encore loin d'être capables de sortir des sentiers battus, de fournir de l'empathie, d'imaginer des scénarios et d'élaborer des stratégies. Par conséquent, les emplois d’enseignant, de professionnel de la santé mentale, de cadre supérieur sont presque impossibles à automatiser.

LES COMPÉTENCES PERSONNELLES SONT LES PLUS RECHERCHÉES PAR LES EMPLOYEURS

Le contexte technique est important, mais il n’est pas seul. C'est le travail d'équipe, l'intelligence émotionnelle et la pensée critique qui doivent aller avec. Selon un récent sondage LinkedIn mené auprès de 291 professionnels de l'embauche, 58% des répondants affirment que le manque de compétences humaines et relationnelles chez les candidats limite la productivité de leur entreprise. Selon Future of work du Forum économique mondial, l'intelligence émotionnelle sera l'une des 10 meilleures compétences professionnelles en 2020.

LE TRAVAIL HUMAIN ACQUIERT UNE GRANDE VALEUR

De nombreux produits sont devenus des biens de consommation courants et peuvent être livré depuis la Chine. Cependant, beaucoup de gens choisissent de ne pas acheter d'articles à bas prix sortant du tapis roulant. Les produits artisanaux, fabriqués par l'homme sont très demandés, que ce soit des bijoux d'Etsy, un fruit local biologique ou une peinture d'un artiste. Pourquoi les gens recherchent de tels produits et sont prêts à payer plus cher pour eux? Parce que c'est le contact personnel, l'unicité, la qualité et l'expérience qui comptent qui deviennent un avantage clé. [iii]

Sur cette base, quelles conclusions peuvent être faites pour ceux qui embauchent et travaillent?

- La créativité, la communication, la gestion des personnes, le travail d'équipe, la pensée critique et stratégique resteront les compétences les plus précieuses sur le marché du travail.

- Les professionnels les plus recherchés auront ces compétences combinées avec l'intelligence émotionnelle.

- Les humains peuvent maintenir leur emploi et faire progresser l'économie lorsqu'ils utilisent leurs caractéristiques uniques telles que l'artisanat, l'imagination, la passion, la vision unique et l'émotion.

L'automatisation va inévitablement perturber notre façon de travailler et l'économie : c’est à chaque organisation et à chaque professionnel de s'y préparer au maximum. Il n'est jamais trop tard pour devenir plus créatif, développer votre intelligence émotionnelle et augmenter votre productivité.  

 

[i] https://futurism.com/google-artificial-intelligence-built-ai/

[ii]https://www.mckinsey.com/business-functions/digital-mckinsey/our-insights/where-machines-could-replace-humans-and-where-they-cant-yet

[iii]https://www.vox.com/a/new-economy-future/manual-labor-luxury-good